Blog aux effets merveilleux

Comment rater sa campagne de lancement ?

cible-ratéStop aux conseils marketings qui pullulent sur la toile en vous promettant en 3, 5, 10 points toujours plus de réussite, de buzz, de viralité, d’impact, de ROI…

Chez TALISMAN, on sait depuis longtemps qu’il n’existe pas de recette toute prête pour réussir sa campagne de lancement (sinon, ce serait trop simple, on serait dans Master Chef plutôt que dans la communication ;)…).

Du coup, on a pensé qu’il serait beaucoup plus utile de vous donner 5 tips pour RATER avec succès sa campagne de lancement.

Conseil N°1 : Boudez le WEB !

En 2015, il n’est pas utile de bâtir une stratégie d’influence grâce à des relais sur le web, les blogs, ou les réseaux sociaux. En effet Facebook, Twitter, Pinterest ou Instagram ne sont pas d’une très grande aide pour le lancement d’une campagne. D’ailleurs ce ne sont pas les 1,5 milliards d’inscrits sur Facebook (dont 30 millions sur notre territoire) ou les 2,3 millions de twittos français qui vous permettront de toucher un maximum de vos prospects et clients.

Conseil N°2 : Le plagia, un vrai investissement

Pour l’organisation de votre campagne de lancement, pourquoi vous casser la tête pendant d’interminables brainstormings alors qu’il suffit de reprendre l’idée d’un concurrent… enfin, celle qui a marché de préférence ! C’est tellement plus simple. Reprenez ses idées, copiez-les et vous gagnerez du temps et de l’argent (ce qui ne gâche rien).

Conseil N°3 : L’audace, très peu pour moi!

Pour qu’une campagne de lancement soit un succès, il est inutile de vouloir se démarquer : un message impactant, un support original, une diffusion inattendue…. surtout, ne tentez rien ! Evitez un maximum la prise de risque, mieux vaut une campagne plate et muette qu’une campagne qui sort du lot.

Conseil N°4 : Soignez son « image », à quoi bon ?

Prendre le temps d’analyser la concurrence, de trouver un positionnement adapté à votre marque, peser les mots pour parler de vous, investir dans des photos de qualité… Perte de temps !

Foncez, prenez la parole. Peu importe la façon dont vous serez perçu, l’essentiel est que l’on parle de vous.

Conseil N°5 : Soyez (trop) sûr de vous !

Ça y est, la campagne est lancée. Dès lors, ne prenez pas compte des retours consommateurs (surtout les réactions négatives d’ailleurs). Tant que la campagne et le produit vous plaisent à vous, c’est l ‘essentiel, non ?

D’ailleurs, si quelqu’un ose un retour négatif dans la presse ou sur les réseaux, l’ignorance absolue est la meilleure des défenses. Une seule stratégie : ne jamais échanger avec vos détracteurs pour désamorcer une faille ou engendrer un échange qui pourrait être constructif.

Si vos opposants ne sont pas aptes à vous comprendre, tant pis pour eux !

Maintenant, vous savez tout : à vous de jouer! Mais bon… si certains d’entre vous souhaitent réussir leur campagne de lancement, n’hésitez pas, on connaît une bonne agence conseil en communication sur Marseille ! 😉

 

En bonus pour les curieux : la vidéo du chat qui se lance tout seul comme un grand…enfin, presque.

Capture d’écran 2015-10-12 à 19.01.24

 


0 Commentaire


Laisser un commentaire :

*